C'est quoi une norme ?

Pour les professionnels, les normes et notamment celles de sécurité, sont source de stress et d'inquiétude. Parfois, lors des audit, on sent la tension palpable et cette question "mais à quoi bon" qui signifie en réalité "Ils le font juste pour nous taxer encore…" La réalité est plus complexe et bien loin d'un souci de compliquer le travail des industriels ou par appât du gain. Pour expliquer les normes, on peut penser à la norme la plus connue à travers le monde, la norme ISO.

C'est quoi une norme ?

Une norme définit un processus à suivre dans une activité précise. Les Normes de sécurité industrielle ne sont qu'une petite partie de l'ensemble des règles qui vont définir comment pratiquer une activité professionnelle ou pas. Par exemple, une association qui va louer un local pour recevoir ses adhérents va devoir louer un bâtiment « aux normes». L'Organisation internationale de normalisation, plus connue sous l'acronyme ISO, définit une norme comme un cahier des charges conçu et défini par une organisation experte pour des usages habituel et répétitif. Des lois, un règlement ou des directives sont mises en place pour toutes les activités et les objectifs qui nécessitent un niveau qualitatif optimal.

Il faut bien préciser qu'une norme n'est pas forcément une règle sur un point précis comme par exemple de ne pas entreposer deux produits chimiques au même endroit pour limiter les risques d'interactions. La norme va intervenir dans l'ensemble du processus qui va conduire le produit du camion à l'entrepôt. Parfois, il faut donc expliquer à des professionnels que l'entrepôt est parfait, mais que la norme n'est pas accordée à cause d'une problématique qui est en amont.

Qui fixe les normes ?

Les normes sont établies par les États, des organismes internationaux, parfois régionaux et souvent par un secteur d'activité. On oublie souvent l'auto-normalisation qui vient des entreprises d'un secteur qui décident de normaliser l'activité globale du secteur afin de sécuriser le consommateur. On peut penser au secteur du gambling en ligne qui a créée ses propres normes, avant même que les États ne créent des licences de jeux en ligne. Cette normalisation des jeux de casino en ligne est destinée à rassurer les consommateurs qui misent parfois des sommes importantes aux machines à sous, à la roulette, au poker ou au blackjack dans un univers totalement virtuel.

Les normes ne sont donc pas seulement le fait de l'État.

Les entreprises d'audit, comme pour notre secteur de la sécurité industrielle, sont sollicitées par des clients pour mettre en place des normes de sécurité interne. Il est nécessaire de comprendre qu'une norme n'est pas une loi. Par exemple, un constructeur en Tunisie de pièce auto n'a aucune obligation de s'imposer la norme européenne, mais il ne pourra pas légalement vendre ses pièces dans l'Union. Ces normes d'état s'imposent sans le dire et c'est aussi des normes qui permettent de limiter les importations et la concurrence étrangère.

Le même constructeur va créer son site web. Rien ne va l'obliger à suivre les normes de W3C qui est l'organisme de référence de la normalisation du web. La force de cet organisme n'est pas d'avoir le pouvoir d'obligation et de sanctions, mais de faire l'unanimité. C'est là où on arrive à un point important de la norme, c'est qu'elle peut s'imposer de fait, car elle a été acceptée par la majorité.

À quoi servent les normes ?

C'est une vaste question. Les normes sont de différentes natures et elles ont donc des objectifs différents.

En général, elles permettent d'assurer la cohérence des caractéristiques essentielles des produits et services, comme la qualité, l'écologie, la sécurité, l'économie, la fiabilité, la compatibilité, l'efficacité et la rentabilité.

La norme peut se confondre avec le label. La différence est que le label est toujours une option et qu'il faut regarder à deux fois ce qu'il sous-entend. La Norme internationale permet à tous les consommateurs du monde de savoir que l'entreprise x répond au cahier des charges internationales.

Les quatre grandes familles de norme

  • Les normes fondamentales : Elles permettent tout simplement d'avoir la même grille de lecture. Par exemple, un mètre = 1000 centimètres. Cela comporte aussi les sigles, les symboles, les grandeurs et unité ( poids , distance, taille. Etc..)
  • Les normes de spécifications : Elles définissents les caractéristiques, la performance d'un outil, d'une production de produit ou d'un service.
  • Les normes d'analyses et d'essais : cette norme dicte le protocole d'essais et d'analyse d'un produit. Par exemple, le crash test des automobiles qui est le même pour tous les constructeurs.
  • Les normes d'organisation : Ces normes mettent en place des processus dans l'organisation d'un service ou d'une entreprise.